Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Découverte de la soumission 13Le soleil est déjà levé, je suis encore à moitié endormi, la cape est une seconde peau, elle est chaude et en même temps si légère sur ma peaux. Je suis enroulé dedans comme un “rouleau de printemps”. Stéphanie et PATRICIA m’aident pour sortir de la voiture et rejoindre la chambre, je tombe de sommeil…Je me réveille, je suis dans mon lit seul, je me rappelle vaguement m’être couché ce matin, les volets sont entrouverts, le soleil est haut dans le ciel. Que m’arrive t’il ? Je viens de fêter mes 30 ans il y a quelques jours. Je suis marié à plus fabuleuse des femmes, que j’aime et qui m’aime. Je travaille entouré de femmes, qui ont découvert mes penchants de soumission. Elles ont réussi à m’emmener à me dévoiler entièrement. Mon corps n’a plus aucun secret pour elles. Elles ont un pouvoir immense sur moi. Le plus troublant, c’est que je me suis volontairement offert, j’ai dévoilé mes phantasmes, mes désirs, sans aucune crainte, avec une confiance aveugle. Cette nuit, j’ai vécu l’expérience la plus ultime de ma vie. J’ai beaucoup de phantasmes, de désirs, certains ordinaires, d’autres moins conventionnels. Mais la, ce que je viens de vivre dépasse tout. Je n’avais jamais imaginé quelque chose d’aussi intense, d’aussi Hard. J’ai vécu une expérience absolument folle, dans un abandon total. Mon corps, mon cerveau, mon “être” entier, à été livré, offert à des mains féminines sans retenue. Je me suis volontairement donné sans pudeur ni honte, sans aucune limite. Comment c’est possible ?Comment j’en suis arrivé là ?Mon corps est parcouru de frissons à cette évocation. Je ressens encore l’extase divine de cette nuit, et cette jouissance extraordinaire qui m’a fait décoller et voyager. Je suis partit très très loin. Quelques semaines, seulement, viennent de s’écouler depuis que mes collègues ont découvert mes côtés de mâle soumis.Comment les femmes qui m’entourent ont pu réaliser mes phantasmes de soumission, aussi facilement ?Sont elles trop fortes, ou suis-je si soumis ? Peut-être ou sûrement les deux. J’aime tellement ça pour être honnête. Forcément beaucoup de choses vont être différentes maintenant. J’étais julien je suis devenu juju aujourd’hui. Je me lève, mon corps va bien, le passage aux toilettes m’indique que je n’ai pas rêvé. La douche chaude détend mon corps tendu et éprouvé. Mon anus est douloureux et semble très ouvert. L’eau tiède qui me nettoie l’intérieur apaise les muscles durements mis à l’épreuve.Mon cul est quand même devenu très souple, mes doigts lubrifiés par le savon, glissent très profondément, avec une facilité et un plaisir déconcertant. Une bonne dose de pommade ” magique ” mes tourments de la nuit vont vite disparaître. je me sens bien, propre de partout, rasé de près, détendu, apaisé.Je reste nu à la sortie de la douche, juste une serviette autour de la taille. Je repasse par la chambre, non je n’ai vraiment pas rêvé, la cape noire est posée sur un fauteuil. Je n’avais jamais vu un vêtement en cuir de cette qualité. Elle est si douce, si légère. Passage par la cuisine, j’ai faim. Mon Épouse doit être au jardin. Je dois d’abord manger pour reprendre des forces. Il y deux assiettes dans l’évier et plusieurs verres qui traînent. Des restes de pizza, du fromage…Rassasié, la cuisine rangée, un grand verre d’eau dans la main, je sort dans le jardin.Mon Épouse est allongée avec CORINE sur les transat. Elles prennent le soleil, à demi nue. STÉPHANIE se lève et cours se jeter dans mes bras. _Je t’aime mon Amour, de juju merci, merci. _Je t’aime aussi mon Amour mais merci pour quoi ?_Pour tout ce que tu m’as donné, cette nuit à été magique. _Merci surtout à toi mon Amour, la surprise était géniale, c’était vraiment divin, tu m’as fait vivre tellement de sensations troublantes et excitantes. _Tu m’as donné beaucoup de plaisir toi aussi. Vient dire bonjour à CORINE, et enlève la serviette, mon juju tu ne dois plus rien cacher à la maison. _bien sûr, mon Amour. C’est nu que je m’approche de CORINE. Tout est naturellement facile et simple. Je n’ai pas honte. Bien au contraire, c’est avec beaucoup de fierté, de respect et d’humilité, que je mets les genoux à terre devant son transat, j’embrasse ses pieds pour la saluer. _Bonjour Madame CORINE. _Bonjour juju, mon petit juju. Non ne bouge pas reste à genoux. STÉPHANIE m’a tout expliqué. Tu sais j’en ai vu, mais la, tu m’as bluffé juju. STÉPHANIE m’avait avertit que c’était chaud, mais c’est carrément hard. Ta vidéo est hallucinante. Tu m’as sacrément excité mon salaud. Je me suis branlée plusieurs fois devant tes exploits. Mais j’ai plein de questions, je veux savoir et comprendre. Tu es un nouveau homme pour moi. Je ne te reconnais plus. _Madame CORINE, je me fais un plaisir de tout vous dire tout ce que vous voulez savoir, vous pouvez tout me demander._sérieux, tu vas répondre à toutes mes questions ?_Oui Madame CORINE, en toute franchise, sans rien vous cacher. _Bon dit moi. Tu as fais pareil avec mes culottes ?_Oui Madame CORINE, j’ai léché vos culottes. _Tu t’es branlé aussi ?_Oui Madame CORINE. _Tu as porté mes culottes et mes dessous ?_Non hatay escort Madame CORINE, je ne suis pas attiré par ça. Je ne suis pas travestis, ce qui m’excite c’est votre parfum intime, vos saveurs. _OK, je comprends. Explique, quand, où, et comment tu as reniflé mes dessous. _j’ai léché votre culotte la première fois quand on est partit en vacances ensemble tous les quatre avec votre copain Cédric. _OK ça fait longtemps, tu l’as fait plusieurs fois ?_Oui. Presque tous les jours Madame CORINE. _OK. D’accord. Tu le savais STÉPHANIE ?_Non il me l’a dit plus tard quand il m’a tout avoué. _Et il y a eu d’autres fois ?_Oui, quand vous êtes venue à l’appartement, pour la formation, puis le week-end à paris, et la semaine à … J’ai ainsi raconté, toutes les fois ou j’ai joué avec ses culottes,…..En fait pratiquement à chaque fois que l’on a passé du temps ensemble. Je lui ai tout dit, tout avoué: la fois où je l’ai regardé se doucher et se caresser, les fois ou je l’ai vue faire pipi, même quand je l’ai espionné faire l’amour,… Me confesser est libératoire. Je suis plus léger, je me sens moins coupable. Je bande depuis le moment ou elle m’a demandé de rester à genoux. STÉPHANIE est allongée à côté. Durant ma confession, elle m’observe, son regard à changé. Elle semble beaucoup plus sûre d’elle. Elle a a une attitude supérieure. Mes aveux les amusent , elles commentent tout, demandent des précisions, des détails, me font répéter, expliquer. Elles prennent plaisir à m’entendre m’humilier, elles m’encouragent à avouer mes pires actes, les plus honteux mais aussi mes pensées les plus intimes, les images qui m’excite quand je me branle…je suis entre les deux femmes, j’obéi et satisfait toutes leurs demandes. _Tu as eu envie de me baiser?_Non Madame CORINE, j’ai rêvé de vous lécher partout. Je n’ai pas envie de faire l’amour à une autre femme que STÉPHANIE. _OK, Tu as trouvé ma saveur comment ? Cette question me surprend, je ne peux pas mentir. _Votre saveur est délicieusement sucrée et poivrée, Madame CORINE. Mais il m’est arrivé souvent de goûter une saveur plus salée. _Comment ça ?_j’ai aussi léché le sperme de vos amants, sur vos culottes. Ma réponse franche la surprend, elle réalise que j’ai avoué ce qu’elle soupçonnait fortement._Tu aimes le sperme ?_Oui et non Madame CORINE, je préfère les saveurs féminines.Le carillon de la porte d’entrée sonne. Il m’empêche de continuer. _Va accueillir notre invitée juju.C’est nu en érection, sans complexe que je traverse le jardin et la maison. J’ouvre la porte d’entrée. MANON est la devant moi, elle me reluque de la tête aux pieds. Je dépose un baiser sur chaque pieds pour la saluer, et lui prie d’entrer. _STÉPHANIE est dans le jardin elle vous attend._juju, mon petit juju, passe devant moi j’aime bien voir ton petit cul. Les présentations faites, je rapproche une chaise longue. _Tu veux boire quelque chose MANON ? _Oui quelque chose sans alcool, pour le moment. _Apporte nous des jus de fruits et fait moi un café, juju._Oui mon Amour. Je reviens avec un plateau bien fourni sert les boissons, me pose à genoux, les fesses sur mes talons, aux pieds de mon Épouse. MANON sort de son sac un DVD, _Comme promis, la semaine de notre petit juju. _Tu as fais un autre film ? Demande CORINE _Bien sur, juju est toujours la vedette. Il est très photogénique, il capte la lumière avec beaucoup de talent. _ça me fait trop envie de voir ça. STÉPHANIE tu me connais, je crois que je vais avoir besoin de ton juju pour me calmer. J’ai la chate en feu. _juju est à ta disposition, je vais te dire mieux. Juju est la disposition de qui je veux, il n’a qu’une chose à faire, c’est obéir. Le plus génial c’est qu’il adore ça. CORINE tu peux te faire plaisir . Il est tout à toi, sauf une chose, sa Bite. Elle n’est qu’à moi. _Juju va installer le DVD, on arrive. Je me lève, la queue tendue et dure. Ce n’est pas rien ce qu’elle vient de dire. Elle peut m’offrir à qui elle veut. C’est très troublant de sentir l’emprise de mon Épouse. Devant sa copine et ma collègue.STÉPHANIE vient de statuer, définir ma place. Je suis sous ses ordres.Elle décide, j’obeis. Je n’ai toujours rien dit, je suis debout entre deux transat, je pense à mon nouveau statut. Cela me ravi, en même temps, je suis surpris de cette annonce si soudaine. _Avance toi ! Je fais deux pas, mon sexe se trouve à quelques centimètres de son visage. Ses yeux fixés à mes yeux, elle approche sa bouche de ma queue dure et tendue. Elle la prend dans la main, serre fermement, fait quelques vas et vient, puis avale mon gland, sans me lâcher du regard.Je suis au paradis. Mon Épouse me fait une félation. Et en plus devant d’autres, c’est la première fois. STÉPHANIE a toujours adoré avoir ma queue en bouche, elle adore me sucer. Il lui est déjà arrivé de jouir juste en me faisant une félation. Elle m’avale en entier, m’aspire le gland, joue avec sa langue, ses mains serrent mes couilles… Un pur délice. Je reconnais immédiatement ces mouvements et cette aspiration si particulière.C’est la même félation que hier soir. Puis, elle lâche mon sexe soudainement. Pose ses mains sur escort hatay hanches. Seule sa bouche, ses lèvres entourent mon gland, sa langue titille le dessous de mon gland. Ses mains me repousse très lentement. Un petit bisou sur le gland,termine sa délicieuse caresse. Satisfaite, son sourire si gourmand, si coquin éclaire son visage. Un regard à droite et à gauche, Les filles n’ont perdu de cette félation, leur regard brille de désir. STÉPHANIE passe sa langue sur ses lèvres. Me regarde avec une grande détermination, un sentiment de puissance et de plaisir. Elle se tourne vers les filles._Cette magnifique bite est à moi. Tout le reste est à votre disposition, vous pouvez lui demander tout ce que vous avez envie. Tu vas voir CORINE, il est très doué avec sa langue, presque meilleur que toi ma chérie. Je ne rêve pas mon Épouse m’avait déjà laissé entendre qu’elles avaient déjà eu des moments très intimes toutes les deux, la elle vient de le confirmer. _Que fais-tu encore la mon juju ? Allez va au salon et ouvre une bouteille de champagne, j’ai très soif._Oui mon Amour. J’y vais tout de suite, merci merci pour cette divine caresse. _J’aime ta bite et surtout elle n’est qu’à moi. Comme toi, mon juju, tu es tout à moi. Tu es si obéissant, si soumis, tu es si beau. J’adore comment tu me regardes, ta façon de satisfaire. Tu deviens mon homme parfait. Allez, vas y, mais à quatre pattes mon juju, on veut toutes voir ton cul. Tu es si mignon dans cette position. Je parcours les quelques mètres à quatre pattes, le cul bien exposé à leur regard. Le tout accompagné de remarques bien salaces. Je ne n’ai pas attendu longtemps dans le salon. Le temps d’installer le DVD, préparer les verres, j’ouvre la bouteille quand elles se posent sur le canapé, je leur sert une flûte à chacune. Je suis toujours en érection. Je lance le film. Juju à l’entrepôt 2. Premières image sur une musique de Pink Floyd, je me déshabille dans la cuisine, je me promène dans l’entrepôt nu. Ma démarche semble naturelle, on voit que je suis très à l’aise. Je suis nu au milieu de toutes mes collègues qui sont habillées.Je suis debout, allongé, à quatre pattes, à genoux. On me voit de profil, de face, de dos, mon cul tendu et offert sans pudeur. Mon sexe apparaît en gros plan tout petit, puis en érection. Le moment où l’on me pose la cage de chasteté est très tendre, sur une musique très romantique._juju va lécher CORINE. L’ordre est direct. Mon Épouse me regarde avec le sourire. _Vous en mourez d’envie tous les deux. Regarde ta queue juju. Tu bandes depuis que tu l’as vu. Et toi ma chérie je reconnais ton regard, tu en as trop envie. Je m’approche de CORINE, j’avance ma tête entre ses jambes. Son parfum est puissant, son maillot est déjà très humide. Elle soulève ses fesses. _Enlève la culotté.Mes mains effleurent son corps pour la première fois. Je descends le petit bout de tissus, son sexe est lisse, une petite touffe de poils sur le dessus. Elle sent fort, ses grandes lèvres sont toutes rouges et gonflées. Je peux voir aussi son oeillet, lui aussi est un peu irrité, il semble bien ouvert et un peu boursouflé. _Ne fait pas ton timide, vient plus prêt, ta langue va me faire du bien, avec ce que j’ai pris hier, va y doucement quand même. Je dépose de léger baisers sur ses cuisses grandes ouvertes, avançant millimètre par millimètre vers ce sexe humide et tant désiré. L’odeur est un aphrodisiaque puissant. Plus j’approche ma bouche, plus elle coule. Il y a des traces blanches sèches un peu partout. je recueille les premières goutes, ce n’est pas que de la ciprine il y a aussi du sperme, j’en suis sur. Je lève les yeux, elle me regarde, elle sait que j’ai compris. Je continue ma dégustation sans la quitter du regard. Ma langue s’insinue maintenant entre ses grandes lèvres, son excitation est montée d’un cran. Elle coule littéralement.D’une petite contraction elle expulse le mélange directement sur ma langue. J’avale tout, nos yeux ne se quittes plus. Je replonge ma langue encore et encore, je bois ce délicieux breuvage, je passe la langue partout, j’effleure du bout de la langue son petit capuchon gonflé de plaisir. Son orgasme ne va pas tarder, son visage et son corps ne trompe pas. Elle va jouir. _Non ça va trop vite, ne touche plus mon clito, lèche mon cul.Je descends donc plus bas, lui aussi il est décoré de ce liquide blanc, un peu épais et salé. De la pointe de la langue je titille le pourtour de son anus. Je fais le tour, je me rapproche du centre. J’enfonce ma langue, elle écarte encore plus ses jambes, son oeillet s’ouvre. Elle le referme puis l’ouvre, elle le contracte, expulse du sperme. Ses offrandes disparaissent dans ma bouche. Elle replie ses jambes, s’accroupi, son cul est à quelques centimètres de mes lèvres. _Ouvre ta bouche, je veux te voir manger le sperme de CEDRIC qui sort de mon cul._N’avale pas. C’est STÉPHANIE qui a parlé. Je reste la bouche ouverte, la langue chargée de ce liquide épais. CORINE s’est un peu relevée. _Regarde moi juju, garde bien la bouche ouverte, oui c’est ça, montre bien ta langue. Regarde moi. MANON tient une camera, elle est toute proche, hatay escort bayan face à mon visage. _Parfait, tu peux avaler ta récompense maintenant. J’ai tout filmé. _Il en reste encore, je le sent, enfonce ta langue, oui c’est ça, bien au fond de mon cul. Je lèche, je nettoie tout, son sexe coule à présent, son nectar est divin. Ses deux mains me tiennent la tête, elle guide ma bouche, ma langue. Dirige mon visage, il est collé à son sexe. Elle se frotte de plus en plus vite. Bloque mes lèvres et ma langue sur son clito. Je le titille, le mordille, l’aspire. Son plaisir, sa jouissance explose dans ma bouche. Elle me repousse, son corps tremble. Elle s’est allongée sur le canapé dans une position délicieusement obscène, les jambes écartées, le sexe béant. Pas un mot, personne ne parle. CORINE est vraiment magnifique, je me sent fiert de lui avoir donné du plaisir. Le son de la vidéo me ramène à la réalité, tient c’est Ben Harper, puis je m’entends parler, avouer mon désir de les satisfaire, de leur obéir. La musique reprend, je n’ai aucune idée des images qui passent. STÉPHANIE me regarde, elle est fière de moi. Je le vois à son regard. Elle s’approche, elle m’embrasse. Je partage les saveurs de CORINE et de Cedric. Elle me lèche les lèvres, le visage. _je t’aime mon juju. Tu es vraiment génial. Elle se retourne embrasse la bouche de CORINE encore au septième ciel. _Tu as toujours aussi bon goût ma chérie. Remplit nos verres juju et trouve nous quelque chose à grignoter. Je me lève, MANON est toute rouge, la respiration haletante, le regard vide. Elle tient toujours la caméra. Son chemisier est ouvert, sa jupe est relevée, elle n’a plus sa culotte, c’est une vraie rousse. Je suis dans un rêve, trois femmes magnifiques nues ou presque sont la devant moi sur mon canapé. STÉPHANIE surprend mon regard, elle sourie. Dans la cuisine, je veux leur faire plaisir, des fraises de saison, des cerises, de la glace à la vanille, une bouteille de chantilly, du chocolat. Génial. Cinq minutes plus tard, je dépose le plateau sur la table basse. Le spectacle est sur le canapé pas à la TV. CORINE et MANON sont enlacées, pratiquement nues, elles s’embrassent, se caressent. L’assiette que j’ai préparé réjouie STÉPHANIE, elle picore sans quitter des yeux les deux femmes. _Laisse tout sur la table. Viens . On vous laisse les filles. Je ne sais pas si elles ont entendu. Nous, direction la chambre. _Prend la grande serviette, installe la sur le lit et allonge toi sur le dos. _Vos désirs sont des ordres Maîtresse. Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça, mais la température à augmenté d’un cran. STÉPHANIE se jète sur moi. Son maillot a disparu, elle s’empalle directement sur ma queue raide. Elle est déchaînée, je ne suis qu’un sextoy à sa disposition. Elle monte, descend, bouge d’avant en arrière. C’est une chevauchée fantastique. Elle m’a attrapé les mains, les a posé sur ses seins. Elle hurle, crie, ses mots sont incompréhensibles. Son rythme s’accélère, une vraie furie. Combien de temps ? Je ne sais pas. Son orgasme est foudroyant. Les contractions de son vagin sont puissantes, et violentes, ma queue est aspirée, avalée. Nos corps sont connectés à l’unisson. La jouissance nous submerge en même temps. Un râle d’extase, une explosion de plaisir nous réunis. STÉPHANIE s’effondre sur moi. On ne bouge plus. Juste collés l’un à l’autre. Mon sexe se réveille, il est resté au fond de sa chate, il semble avoir sa propre vie. STÉPHANIE a la tête posée dans le creux de mon épaule. Je fais de légers mouvements des hanches, tout doucement. Elle lève la tête, _Ouiii, encore. Mes mouvements sont plus amples, plus rapides. Le plaisir ne diminue pas, il continue, il ne s’est jamais arrêté. Un nouvel orgasme entraîne mon Épouse vers les sommets de la volupté. Ses cris sont plus sourds, plus a****l. Elle se lève pour éjecter mon sexe qui ne veut plus s’arrêter. _Ne me touche plus, s’il te plaît mon Amour, je n’en peut plus. je t’aime. Son corps en entier est sensible, elle s’allonge sur moi. Elle s’est assoupie. Elle dort. Je me dégage délicatement, je me lève,elle dort toujours.La maison est silencieuse. Les filles sont parties, les assiettes sont vides. Sur le canapé deux bouches rouges s’entrecroisent sur une serviette.le soleil commence à se coucherUn peu de rangement, de nettoyage, il y en a partout.Le dossier rose, je l’avais oublié. je l’ouvre. Une vingtaine de pages, il y a 120 questions numérotées. Tout est répertorié, détaillé, de mon âge, mon poids, ma taille, mon premier rapport sexuel, le nombre de partenaires, mes pratiques, mes goûts, mes envies, mes phantasmes, ce que j’ai fais, pas encore fait, ce que j’aime, ce que je n’aime pas, etc…Tout y est, c’est toute ma vie sexuelle, personnelle qui est détaillée. Ça va prendre du temps, j’ai l’impression de passer un examen. Chaque question m’entraîne à me dévoiler un peu plus. Mon corps n’a déjà plus de secrets pour elles, avec mes réponses c’est tout mon cerveau, mes pensées, mes désirs que je dévoile.Je n’ai pas envie de mentir ou cacher quoi que ce soit. En fait je réalise que j’ai envie de leur donner tout mon mode d’emploi. C’est vraiment très troublant, d’être conscient et d’avoir le désir de m’ouvrir entièrement, de leur offrir mon âme. Je suis dans mes pensées quand STÉPHANIE m’appelle de la salle de bain._juju !!!

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


 maltepe escort ankara escort diyarbakır escort rize escort urfa escort yalova escort antep escort hatay escort haymana escort ağrı escort giresun escort batman escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort porno izle bursa escort canlı bahis canlı bahis bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort sakarya escort izmir escort porno izle eryaman escort kıbrıs escort eskişehir escort fethiye escort gaziemir escort giresun escort gümüşhane escort güngören escort hatay escort iskenderun escort sakarya travesti ankara escort