Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Julie et Katia ( Chapitre 34 )Julie et Katia ( Chapitre 34 ) ( Pour une meilleure compréhension de ce chapitre , lire les précédents disponibles à partir d’ici : https://xhamster.com/stories/julie-et-katia-chapitre-1-1024436 ) Un appart . Katia . Julie . Des explications . La nuit de Katia avait été plus que courte , n’arrivant pas à trouver le sommeil après avoir révélé ses sentiments amoureux à Audrey . Cette dernière avait assez bien pris cet aveu , s’y attendant depuis quelques semaines . Elle-même avait ressenti un changement entre de l’amitié pour la brune et des sentiments plus forts . Pour autant , Audrey ne s’était pas plus épanchée que cela auprès de Katia , lui ayant tout simplement dit qu’elles en reparleraient plus tard , en laissant décanter la situation . Néanmoins , elle avait embrassé longuement Katia avant de quitter l’appartement après cette fin d’après-midi plus que chaude . Le reste des acteurs de cette folle soirée l’avaient suivie laissant seules leurs deux patronnes et leur carton . Julie , morte de fatigue avait pris une douche rapide . Katia avait rejoint sa chambre et son lit dans un silence qui avait inquiété sa colocataire . Å moitié rassurée quand Katia lui avait promis que ça allait et qu’elle lui parlerait le lendemain , Julie était sortie de la salle de bains nue dans son kimono de satin noir et s’était rapidement endormie , repue de plaisir … Au petit matin , Katia émergea , un peu plus fraîche qu’au soir . Nue comme un vers , elle sortit de sa chambre et alla prendre une douche . Sous l’eau chaude , elle se remémora la soirée et les mots qu’elle avait échangés avec Audrey . Le fait de penser à la rouquine fit monter encore un peu la température de la pièce , et de son corps … Katia eut envie de se masturber en pensant à Audrey , mais se ravisa , ne voulant pas débuter une journée par un orgasme . De plus , ce soir , il fallait à nouveau assurer au Petit Bordel , elle aurait sûrement l’occasion de prendre son pied . Elle espéra qu’elle fût encore choisie avec Audrey , le futur en décidera . La douche dissipa quelque peu ses pensées pour Audrey , elle lui parlera dans la journée . Pour le moment , elle devait avoir une discussion avec Julie , elle avait besoin de ses conseils . D’un tiroir , elle sortit un tanga en satin rose qu’elle ajusta sur ses hanches , puis enfila son petit kimono et se dirigea à la cuisine préparer un bon petit-déjeuner réparateur . C’est à cet instant que la porte de la seconde chambre s’ouvrit , Julie en train de fermer son kimono, les yeux encore collés par le sommeil fit son entrée dans la cuisine . Nouant la ceinture du peignoir , elle s’approcha de Katia , déposa un baiser sur les lèvres tout en lui donnant une claque sur les fesses . J- Salut ma belle , bien dormi ? Ça va mieux qu’hier soir ? Un coup de fatigue ? K- Bonjour Julie , oui , un petit coup de fatigue ! Et toi ? J- J’ai mal partout , comme si un régiment entier m’avait baisée toute la nuit ! K- Il t’en faut peu alors … J- Ouh mais qu’est-ce que c’est que ce caractère de cochon depuis le grand matin ? Que se passe t’il ? K- Café ? J- Bien sûr , quelle question ! Et je te fais tes tartines … K- Merci , mais je n’ai pas faim , un café me suffira … J- Toi , pas manger de tartines le matin , y a vraiment un truc qui tourne pas rond en toi … K- Peut-être oui ! J- Tu veux qu’on en parle ? K- Je vais te raconter , mais avant je veux que tu saches que je ne veux pas te blesser … J- Je me demande bien ce que tu as à me dire qui puisse me concerner ? K- Pas directement en fait ! J- Ah , et alors qu’est ce qui se passe ? K- Pas facile à dire , surtout à toi J- Je suis ton amie de toujours , tu peux tout me dire ! Tu sais que tu peux te confier à moi comme nous l’avons toujours fait … K- Tu as raison ! J- Donc ? K- Je crois que je suis amoureuse d’Audrey ! J- J’en étais sûre , et je suis contente pour toi , pour vous ! Elle le sait ? K- Oui , je lui ai avoué mes sentiments hier soir , c’est pour ça qu’elle est partie aussi vite ! J- Elle l’a mal pris ? K- Non , du tout , mais elle a préféré partir en me promettant une discussion … J- C’est une fille bien ! Tu la revois quand ? K- Pas avant ce soir au boulot ! J- Ce serait bien de le faire avant quand même ! Tu imagines que vous ayez encore une prestation à faire ensemble ? K- Oui je sais , je vais lui envoyer un texto dans la matinée ! Tu as raison et merci de bien le prendre aussi . J- Et pourquoi je l’aurai mal pris ? K- Je ne sais pas , je soupçonnais une espèce de jalousie !! J- Du tout ma belle ! Ce n’est pas parce qu’on baise ensemble toi et moi que mon coeur va s’emballer . Tu es mon amie , mon amante de certains jours et comme amie , je te souhaite que du bonheur . Et , on ne va pas rester célibataire toute notre vie non plus hein ! K- Bien sûr , mais je ne comprends pas pourquoi je ressens ces sentiments pour une fille alors que je ne peux pas me passer de la présence d’hommes ! J- Les hommes c’est pour ton plaisir , Audrey c’est pour ton bien-être ! K- Et mon plaisir aussi ….. J- En effet ! Et comment tout ceci est né en toi ? Tu as trouvé le cheminement ? K- Je crois que oui et je vais te le raconter . On a du temps devant nous , profitons-en si tu veux bien m’écouter ? J- Avec plaisir . Viens on va se mettre dans mon lit , on sera plus à l’aise ! K- Heu …. tu crois ? J- T’inquiète pas , je suis calmée au moins jusqu’à ce soir à ce que j’enfile un porte-jarretelles … Å demi-nue , les deux copines s’allongèrent sur le lit , face à face , la tête posée dans la paume de leurs mains . Julie promis à Katia de la laisser lui raconter comment elle pensait être tombée amoureuse de la rouquine sans lui couper la parole , et de surtout ne pas être tentée de poser une seule main sur elle . Difficile tant la brune était hyper sexy la poitrine à l’air et le pubis caché sous le satin rose de son tanga . Katia entama son récit en commençant par la première fois qu’elles ont eu un rapport lesbien ici-même à l’appart lors de la soirée qui avait suivi les entretiens et après qu’elle ait couché avec Marco . Puis elle raconta la prestation avec le couple de cinquantenaires au Petit Bordel et elle continua avec la soirée entre filles qu’elle avait passée chez Audrey , élément déclencheur selon elle de ses sentiments . Julie savait que Katia avait bien vécu chez Audrey ce soir là , mais elle ne connaissait pas les détails de la soirée . Elle s’en souvenait très bien , ce soir là , elle avait eu un rendez-vous avec un couple ; elle avait croisé Katia à l’appart quand elle était revenue de son après-midi shopping et qu’elle repartait dans la foulée chez la rousse . Katia était arrivée chez Audrey un peu en avance la découvrant presque nue sous son kimono . Ensuite , elles avaient trinqué à leur soirée entre filles toutes deux nues , les achats d’Audrey éparpillés sur la méridienne du sofa . Prévoyante , Katia avait apporté avec quelques affaires dont elle avait le secret , profondément enfouies dans son grand sac à mains , qui ressemblait presque à une valise . Audrey avait enfilé le redresse-seins vert émeraude , ainsi que le porte-jarretelles et les bas , à l’instant où elle allait mettre le petit string assorti sancaktepe escort , Katia la stoppa : K- Attends , ne le mets pas tout de suite ! A- Oh oh , tu veux déjà me butiner ? K- Comment tu as deviné ? A- Tes yeux t’ont trahie ma chérie , tu n’as pas quitté mon corps des yeux depuis que tu es arrivée et je dois avouer que j’ai une énorme envie de sentir ta bouche sur ma chatte … K- Tiens , prends ton verre et allonge-toi , ouvre tes cuisses … A- Oui ma salope , tout ce que tu veux …. K- Verse un peu de whisky sur ta vulve , ça va l’exciter encore un peu plus …. elle est déjà toute ouverte …. Audrey versa deux gouttes du malt juste sous son nombril , elles glissèrent le long de son pubis et Katia d’un habile coup de langue les lapa sur la vulve humide . Audrey répéta l’opération deux autres fois et s’envoya le reste du verre d’une seule gorgée , posant le verre vide à proximité . K- Ta chatte est aussi douce que tes bas nylon ! Tu es vraiment délicieuse , j’adore profiter de ton antre de cette façon … A- Vas-y , lèche-moi , doigte-moi , prends ton temps ! Suce-moi …. Hummm oui comme ça , quelle belle vicieuse tu fais … K- Tu vois , ça aurait été dommage que tu mettes ton string , il allait être aussitôt taché de ta bonne cyprine …. tu dégoulines en plus ! A- C’est que j’ai trop envie de toi Katia , tu m’as envoûtée , littéralement envoûtée ! Je suis à ta merci , bouffe-moi , aime-moi !! Å ces mots , Katia lécha encore plus vite et plus fort la belle petite chatte de son amie , elle y prenait un plaisir grandissant , se sentant totalement une autre femme . Å plus elle passait du temps avec Audrey , à plus elle voulait que le temps soit suspendu . Elle stoppa sa besogne et regarda la rouquine , à demi étendue sur la méridienne , posée sur les coudes , les seins pointés dans son redresse-seins , son ventre plat sous lequel le porte-jarretelles vert habillait de manière très sexy ses hanches de déesse . Admirant ce corps parfait , elle en déglutit . Audrey constata dans les yeux de Katia qu’il se passait quelque chose en elle : A- Tout va bien ma belle ? K- Oui oui , je reprends juste mon souffle , j’avais trop envie de te lécher …. Un peu de patience et je suis à toi … A- Prenons un autre verre alors ! Tu n’as pas froid toute nue ? K- Non , non , je me sens bien ! A- Tu es sûre ? Tu sais , tu peux me parler ! Je ne vais pas te manger …. ou pas ! K- Je le sais mais je t’assure que tout va bien … A- Bois un verre , ça te fera du bien , l’alcool désinhibe dans ce genre de situation … K- C’est à dire ? A- Une fois grisée , tu parleras peut-être de ce qui te tracasse avec moi ! K- Rien ne me tracasse avec toi , bien au contraire ! A- Dis-moi alors ! K- Promis je t’en parlerai plus tard …. A- Comme tu veux ! Montre-moi ce que tu as apporté dans ton grand sac à mains ? K- Euh , c’est que … A- Allez , sois pas timide !! Vide le sur mes affaires … Un peu contre sa volonté , Katia écouta Audrey et vida le contenu de son sac sur le canapé . Les achats qu’elle a fait avec Audrey tombèrent , ainsi que d’autres affaires tout aussi sexy ainsi qu’un gode-ceinture ….. Quand elle le vit Audrey poussa un cri de joie : A- Oh ma petite garce , tu y as pensé ! J’ai trop envie de m’en servir … K- De te le prendre ou … A- De te défoncer avec …. si tu veux bien entendu ! K- Pourquoi pas ! A- Cache ta joie ma chérie !!! Tu n’as pas envie de prendre ton pied avec moi ce soir ? Tu veux qu’on allume la télé alors ? K- Mais non , espèce de folle ! Je pensais juste m’en servir pour toi ! A- Chacune notre tour alors … K- Chacune notre tour alors ! A- C’est quoi cette guêpière noire là ? Tu ne l’as pas achetée cet après-midi celle-ci ? K- Non , je l’avais achetée pour la soirée au château avec Théa mais elle nous avait prévues des tenues spéciales .. Tu aimes ? A- Pardi si j’aime , j’adore ! C’est du simili cuir ? Ou du latex ? K- Un genre de simili cuir , je ne l’ai jamais essayée , je pensais le faire avec toi ce soir ! A- Et tu es encore nue ? Allez magne-ton petit cul en enfile là avant que je t’enfile . K- Sers un verre pendant ce temps-là alors ! Pendant qu’Audrey remplissait les verres , la brune passait la guêpière noire sur son corps nu , tendant les bas aux jarretelles et chaussant les mêmes escarpins noirs que sa complice de la soirée . Pour fignoler encore plus sa tenue de belle salope , elle défit ses longs cheveux bruns qu’elle ébouriffa de ses doigts . D’autant plus qu’elle avait bien pris soin de ne pas mettre le string assorti , juste histoire d’être à la hauteur d’Audrey . Ainsi vêtue , Katia vint s’assoir sur les genoux nylonés d’Audrey , lui prit la tête entre les mains et lui adressa un magnifique baiser que la rouquine lui renvoya . Leurs deux langues se trouvèrent et s’enroulèrent , leurs lèvres se caressèrent mutuellement , tandis qu’Audrey posait ses mains sur les hanches de son amante . Qu’elles étaient belles à regarder , dommage qu’aucun homme ne pouvait assister à une scène si érotique . L’érotisme allait laisser place , petit à petit , à une autre forme d’expression , beaucoup plus charnelle et surtout beaucoup plus chaude . A- Wouah , quel baiser ! Il y a longtemps que l’on ne m’a pas roulé une telle pelle … K- J’espère que je ne t’ai pas choquée ? J’en avais une telle envie .. A- Non , non , t’inquiète pas , c’est que je ne suis plus habituée à être embrassée comme cela par une femme …. Donne moi encore un tel baiser aussi ardent !! K- Tu es aussi gourmande que moi toi ! A- Tais toi et embrasse-moi ! Å nouveau Katia roula une longue et baveuse pelle à Audrey , en liant sa langue avec la sienne , pendant de longues secondes . Audrey aventura un doigt entre les cuisses ouvertes de Katia et se rendit compte qu’elle était déjà dans tous ses états . Doucement mais habilement , elle inséra un doigt dans son intimité , Katia se raidit de plaisir sur les genoux de celle qui commençait à la posséder , aussi bien physiquement que mentalement . Sous l’effet humide , Audrey en ajouta un deuxième qu’elle colla au premier et entama un mouvement de va et vient dans la chatte de plus en plus ruisselante de la brune en guêpière en simili . Audrey lui colla la bouche à l’oreille : A- Tu veux que j’te prenne ? K- Oui , viens me défoncer maintenant , j’ai trop envie de te sentir en moi ! A- Laisse moi une minute que je m’accoutre de ton jouet .. D’une main Audrey attrapa le gode-ceinture et ne mit pas beaucoup de temps à comprendre comment il fallait jouer avec les lanières pour se l’attacher autour des hanches . Quand à Katia , elle avait déjà pris place sur le canapé , les genoux posés sur le tapis , les mains bien à plat sur l’assise et la croupe relevée , offerte , ouverte . Prête à être pénétrer par le beau jouet de latex . K- Vas y ma belle , enfonce-toi dans ma grotte ,et n’ai pas peur de l’ours , y a belle lurette qu’il a été tué …. A- Avec un canon comme j’ai , je ne pense pas qu’il va oser montrer le bout de son nez . Accroche-toi au canapé , je vais venir visiter cette bonne chatte … K- Hummm oui , vas-y , parle-moi comme ça ! Tu m’excites ma chérie … A- Ah oui , tu aimes aussi qu’on te parle vulgairement quand tu te fais baiser üsküdar escort ? K- Par toi oui , j’adore !! Audrey ne releva pas ce que venait de lui dire Katia n’ayant baisé avec elle qu’une seule fois la veille , elle ouvrit un peu les grandes lèvres ,se fraya un chemin et poussa le gland du toy dans le vagin . Tellement mouillé qu’il rentra jusqu’à la garde , surprenant Audrey qui ne s’attendait pas à ce qu’il pénètre avec autant de facilité . K- Hummm , oui jusqu’au fond , comme ça ,sans prévenir , tu me plais toi …. Maintenant , vas-y défonce-moi bien , laboure-moi , ne me ménage pas , j’adore me faire sauter comme ça ! Pose tes mains sur mes hanches et serre-les , je veux sentir tes ongles dans ma chair … Le gode bien au fond . Le gode ressorti . Au fond . Å l’orée du vagin . Au fond . Å la moitié . Å l’orée . Au fond ! Katia en prenait pour son grade d’impératrice des salopes en devenir , Audrey lui donnait pile ce qu’elle attendait d’elle et encore même un peu plus . Elle alternait entre la v******e de ses coups de rein et la vitesse à laquelle elle la pilonnait . Katia ne le savait pas , elle ne pouvait surtout pas voir les yeux de la rousse lorgner sur la petite porte juste au dessus du gode qui ne demandait qu’à être lui aussi visiter . Ralentissant l’allure , Audrey détacha une main onglée du simili et vint s’humidifier un doigt qu’elle présenta contre l’anus de la brune . Celle-ci ne fut pas surprise de l’intention anale de sa comparse : K- Hummm , je savais que tu ne pourrais pas t’en empêcher …. Continue, dilate le ! A – Il me faisait de l’oeil , c’est pas de ma faute ! Je peux alors ? K- Puisque je te le dis ! A- C’est que je suis totalement novice en sodomie ! K- Normal , tu n’as pas de bite , sauf en plastique comme ce soir ! A- Je n’ai jamais enculé qui que ce soit , et heu , je ne me suis jamais faite …. K- Enculée ? Non, tu plaisantes là ? A – J’avoue que ça ne m’a jamais attiré plus que ça et j’ai peur d’avoir mal , de faire mal ! Mais là ce soir avec toi , j’ai envie d’essayer … K- Ça ne va pas arranger mes affaires ! A- Qu’est-ce que tu dis ? K- Rien ,j’ai rien dit ! Continue , amuse toi avec ma rondelle et ton doigt … tu vas voir à un moment donné ça va rentrer tout seul . Ensuite tu en mouilles un deuxième et tu me le mets aussi . Joue avec doucement , je te guide , n’aie pas peur , si tu me fais mal , je te le dirai ! Ainsi Audrey suivit les bons conseils de Katia , en continuant de la ramoner avec le gode et de titiller son anus . Au bout de quelques caresses , son majeur pénétra la brune qui se raidit de plaisir . Le majeur branla l’anus qui se dilata , Audrey mouilla son index et le joint à son majeur , l’effet fut immédiat , Katia poussa un long cri de plaisir . K- Oui , comme ça ! Hummm espèce de salope , tu es très douée avec tes doigts .. Aussi douée qu’avec ta langue …. et tes reins !!! J’aime me faire démonter comme ça … Encore quelques caresses et tu pourras changer de trou …. A- Tu crois ? K- Oh que oui , tu m’as mis le feu , j’ai les entrailles en ébullition …. Continue encore un peu et encule moi direct … A- Garce , tu aimes ça hein …. K- Hummmm oui , et t’inquiète pas , tu vas y goûter aussi , chacune son tour on a dit … A- Heu , je ne sais pas si je suis réellement prête à me faire défoncer de ce côté là …. K- C’est toi qui voit , qui choisit ! Mais je te dis que j’ai trop envie de te le faire , surtout dans cette tenue , j’ai trop envie de te voir à quatre pattes , le cul en l’air , tes seins ballottant à chaque coup de rein . A- Au moins me remplir la chatte alors , le reste on verra ….. K- Bien entendu , je ne te force à rien et je ne voudrais pas abîmer un aussi beau corps … Allez viens me le mettre dans le petit … Audrey retira la gode de la chatte de Katia , il était ruisselant de cyprine , bien lubrifié pour la suite des événements . Elle retira également ses doigts de l’anus et présenta le gland du gode . Telle une experte , elle laissa couler de sa salive juste à la naissance de la raie des fesses de Katia , le liquide suivit les courbes naturelles de son corps et humidifia à souhait le gland du gode ainsi que la rondelle . D’un léger coup de rein , les premiers centimètres du gode entrèrent sans aucune difficulté , Katia lâcha un râle de plaisir , elle posa sa tête entre ses coudes , relevant encore un peu plus sa belle croupe . Audrey appuya encore un peu et le jouet disparut dans les entrailles de la brune . K- Han , oui comme ça ! Oui , hummm putain comme c’est bon ….. Vas-y doucement , laisse le prendre sa place ! Quand tu sentiras qu’il glisse tout seul , là tu pourras me déboîter … Y allant doucement , Audrey posa les mains sur les hanches de Katia et entama sa chevauchée fantastique . Au fur à mesure de ses allers et retours , elle sentit que le gode avait pris place dans le cul en feu de sa partenaire ; alors elle augmenta la vitesse et la profondeur . Sous ces bons assauts , Katia releva la tête et , en poussant des cris de plus en plus forts , regarda Audrey dans les yeux : K- T’es sûre que tu n’as jamais sodomisé qui que ce soit toi ? A- Pourquoi cette question ? K- Parce que tu assures comme une reine de la sodo , c’est trop bon ce que tu me fais là ! Même aussi bon que si c’était une vraie bite …A- Déconne ! K- Non non , je te promets que tu sais y faire !! J’adore ta douceur tout en me labourant … A- Peut-être que je …. heu … comment te dire ? K- Me dire quoi ? A- Que je te désire depuis la première minute où je t’ai vue !!! K- C’est une déclaration ? A- Prends le comme tu veux , je suis sincère avec toi … K- Je te remercie …. viens m’embrasser !!! Tout en douceur , Audrey lui donna encore quelques bons coups de rein que Katia encaissa dans un plaisir non dissimulé , puis elle se retira et vint s’allonger sur la méridienne . Katia quitta sa position levrette et vint se coller à la rouquine , et l’embrassa à pleine bouche . Audrey passa ses mains dans l’épaisse chevelure brune , descendit sur les épaules , fit glisser une bretelle de la guêpière et libéra un sein qu’elle caressa . Katia caressait quant à elle , les flancs nus d’Audrey tout en jouant avec sa langue pendant leur baiser . D’une main adroite , elle réussit à défaire les liens du gode , libérant la petite chatte sur laquelle elle posa ses doigts . Audrey était tout simplement inondée . Bien plus qu’elle ne l’était elle ! Elle tapota les lèvres de ses doigts et s’amusa avec son clitoris , Audrey ronronna de plaisir . A- Humm comme tu sais me faire chavirer … K- Et toi donc , j’ai même pas eu mal au cul …A- Arrête ! Tu m’excites …. Sers-moi un verre que je ne sache plus où je suis , j’ai envie de me laisser aller avec toi , je suis bien en ta compagnie … J’ai envie de toi , de tes bras , de tes mains douces , de ta bouche contre moi , de ton souffle dans mon cou !! K- Je ne pensais pas être en si bonne compagnie avec une femme , je ne me sens pas dans mon état normal avec toi , il y a longtemps que je n’ai pas ressenti un si grand bien-être … A- Trinquons à notre grande et forte amitié alors !! Cognant son verre contre celui d’Audrey , Katia pensait à ce qu’elle venait d’entendre ; elle ne dissociait plus si kurtköy escort c’était de l’amitié ou quelque chose de plus fort . Une seule certitude , c’est que la sulfureuse rouquine ne la laissait absolument pas indifférente . Un mélange de douceur et de volupté , enrobé par une couche de braise ardente . Un corps parfait avec lequel elle prenait de plus en plus de plaisir à jouer . Oui , Katia était de plus en plus perdue tant son attirance pour Audrey prenait de l’importance . Tellement d’importance qu’une fois son verre vidé d’un trait, elle fit basculer sa partenaire sur le canapé et alla enfouir sa tête entre ses cuisses . A- Encore ? K- Humm oui encore , je ne m’en lasse pas de te dévorer ! Ta petite chatte est si délicieuse … A- Alors , amène la tienne aussi que je ne reste pas sur la touche …. K- Avec plaisir …. Les voici désormais tête-bêche , leurs visages respectifs enfouis entre leurs cuisses , la langue bien pendante à se lécher mutuellement . Une petite idée derrière la tête , Katia prenait un malin plaisir à accentuer ses caresses buccales , elle se délectait du nectar d’Audrey , et petit à petit venait à passer sa langue gourmande à l’orée de son anus . En une seconde Audrey devina ses intentions : A- Ah ah , je te vois venir toi …. K- Tu ne veux pas ? Dis le moi si ça te gêne , mais j’en ai trop envie ! A- Tu peux y aller , je me sens si à l’aise avec toi que je te laisserais me faire n’importe quoi ! Ceci y compris …. K- Je serai la plus douce possible , tu n’as rien à craindre …. A- Je te fais confiance ma chérie ! Après quelques bons coups de langue et de jeux de doigts , la rouquine se voyait doigtée à la perfection par Katia , elle lança quelques râles de plaisir qui ne surprirent pas la brune . Elle savait que ça lui plairait . A son majeur , elle joignit son index et la porte secrète s’ouvrit encore un peu plus . A- Humm ma cochonne , comme tu me fais du bien !!! K- C’est vrai , je ne te fais pas mal au moins ? A- Du tout , continue !!! Humm c’est divin …. Comme tu es délicate et douce … K- Faut dire qu’il est très accueillant aussi , et il se laisse faire … A- Tu veux me prendre avec le gode … K- Si tu veux oui A- Ce n’était pas une question ; prends moi avec le gode !!! Il ne fallut pas bien longtemps à Katia pour s’accoutrer de la ceinture et de se positionner derrière Audrey qui , pendant ce temps-là s’était agenouillée sur le canapé , la croupe en l’air , prête à recevoir sa première sodomie . Katia se cala à genoux entre les jambes d’Audrey , et le plus doucement qu’elle le put , introduisit l’extrémité du gode . Un peu surprise par la grosseur du gland , Audrey se raidit et fit un mouvement en avant comme pour lui échapper . K- Je t’ai fait mal ? A- Non , non , je suis juste un peu peureuse ! Il va rentrer ? K- Je vais faire en sorte qu’il rentre oui … Si tu en as toujours envie ? A- Oui , vas-y , encule-moi ma belle !! Katia laissa tomber de la salive sur la belle rondelle vierge et appuya plus fortement , le gland disparut dans l’orifice , Audrey poussa des cris ; le premier sûrement de douleur et le second ressemblait plus à du plaisir . Rassurée par le second , Katia poussa encore avec ses hanches et le gode entra aux trois-quart . Audrey mordit un coussin pour ne pas que tout l’immeuble l’entende jouir . Oui , elle avait joui à la première pénétration , n’ayant pas laissé le temps à Katia de la ramoner comme elle avait envie . K- Déjà ? A- Heu oui je crois …… tu en as mis long ? K- Un peu plus que la moitié ! J’en reviens pas …. A- C’était ma première fois , c’est peut-être normal ? Qu’en penses-tu , toi qui est un peu plus experte dans ce domaine là ?K- Je pense que tu en avais secrètement envie sans le savoir pour réagir comme ça ! Et je te signale que je suis toujours en toi et que je vais recommencer à bouger , on va voir ta réaction . A- Hummm oui vas-y , recommence !! A peine Katia avait bougé qu’Audrey repartit dans une jouissance intense qui la mena directement à un orgasme violent . Katia en ressentit même des spasmes au travers du jouet en latex . Comprenant qu’elle ne pourrait pas aller plus loin , elle se retira et enleva la ceinture . Tendrement elle se lova tout à côté d’Audrey et la prit dans ses bras . K- Viens contre moi ! Tu en trembles ! Embrasse-moi …. Bouche contre bouche , elles échangèrent encore un long baiser , encore plus fougueux et intense que les autres . Collées l’une à l’autre , leurs mains scotchées sur leurs hanches respectives . K- Comment te sens-tu ? A- Agréablement bien ! Merci de l’avoir fait … K- Tout le plaisir devait être pour moi , mais tu en as décidé autrement apparemment … A- Je dois m’excuser peut-être ? K- Oh que non ma belle , ne t’excuse pas ! J’ai adoré …. A- Au fait , tu ne voulais pas me parler de quelque chose ? K- Je pense que ça peut attendre encore un peu … A- Comme tu veux , mais sache que tu peux tout me dire hein , je suis ton amie ! K- Je sais et merci de ta confiance ! Tire un peu la couverture sur nous , je sens un coup de froid A- Viens contre moi , je vais te réchauffer . Voilà , la couverture te couvre entièrement , tu es bien comme ça ? K- Le mieux du monde . Merci ! K- Et nous nous sommes endormies , bercées par l’alcool et le bien-être ! J- Et à votre réveil ? K- Je me suis réveillée en pleine nuit , elle dormait à poings fermés , je n’ai pas osé l’éveiller . Je me suis habillée et je suis rentrée . Le lendemain elle m’a demandée pourquoi je l’avais laissée seule , je lui ai dit que j’avais des choses à faire de bonne heure . Elle a rien dit d’autre . J- Il faut absolument que tu aies une discussion avec elle . Et le plus rapidement possible ! K- Oui je sais ….. je vais lui envoyer un texto de suite que l’on puisse se voir avant ce soir . Où est mon portable ? J- Pas dans ma chambre ma belle ! Sûrement dans la tienne ! K- Je vais le chercher .Katia sortit du lit , uniquement vêtue de son tanga rose que Julie admira , moulant parfaitement la paire de fesses de son amie . Elle aurait voulu jouer avec elle mais le moment était mal choisi . Ce nouvel aspect de la vie amoureuse de Katia la tourmentait , il donnait peut-être la fin de leur insouciante amitié avec des parenthèses sexuelles autant appréciées par l’une que par l’autre . Julie n’eut pas trop de temps de se poser d’autres questions que Katia revenait déjà dans sa chambre au pas de courses , follement excitée . Elle sauta sur le lit , tombant à genoux devant Julie , les jambes légèrement ouverte dévoilant son pubis enveloppé dans le satin rose . K- Elle m’a envoyée un texto pendant que je te racontais notre soirée ! J- J’y vois comme un signe … K- Moi aussi !!! J- Alors , lis-le moi si tu veux le partager avec moi ! K- Bien sûr que oui !!! Rhoo saleté de machine , pourquoi il rame comme ça ! Ah ça y est , ça s’ouvre enfin . J- Qu’est-ce qu’elle te dit ? K- Ceci : “ Coucou ma Belle ! Merci pour tes belles paroles de hier soir ! Je ne t’ai pas répondu de suite , non pas parce que tu m’as surprise , je ne l’étais pas , mais parce que je ne voulais pas répondre à chaud , préférant aussi me sonder . Tu as bousculé ma vie depuis que je t’ai rencontrée , je pense à toi sans arrêt et même si je ne veux pas le faire par texto , je pense que je t’aime aussi Katia …… on se voit quand tu veux , bisous partout “ J- Wouah , c’est génial ça !!! K- Oh oui , je suis toute excitée ……. Elle m’aime aussi !!! Je lui donne rendez-vous tout à l’heure au Petit Bordel , on y sera tranquille ! ( à suivre )

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


 escort kadıköy izmir escort gaziantep escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kızılay escort ensest hikayeler erotik film izle beşiktaş escort beşiktaş escort beşiktaş escort beşiktaş escort beşiktaş escort izmir escort izmir escort kartal escort marmaris escort fethiye escort trabzon escort maltepe escort izmir escort bayan gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort kayseri escort kocaeli escort kocaeli escort bursa escort canlı bahis canlı bahis bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri