Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Creampie

La danseuse de feuCeci est une suite de ma nouvelle Solenia, postée il y a peu. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou un j’aime si cela vous plaît, ça fait toujours plaisir !Bonne lecture 😉 J’aime le parc en cette saison. Le temps bon, le ciel est bleu. Ce parc Toulousain a vraiment quelque chose de spécial, réunissant toutes sortes de classes sociales, Les familles se promenant avec leurs enfants, les employés qui le traversent pour gagner du temps et les autres mes préférés ; les artistes, les jongleurs, les anti-systèmes et autres outsiders. Enfin tant qu’ils ne sont pas trop défoncés, ou bourrés ce sont des gens charmants. Aujourd’hui c’est jeudi soir au mois de Mai, La température est très agréable et c’est soirée Feu. En effet tous les jeudis soirs tous les jongleurs du coin se réunissent ici et jonglent toute la nuit éclairés par la lumière de leurs instruments enflammés. Si vous trouviez le jonglage du bâton ou des bolas déjà très beau, c’est incomparable quand c’est en feu. De majestueux traits lumineux se déplaçant majestueusement dans l’obscurité. C’est comme si les jongleurs dessinaient dans l’air. Ce soir là j’arrivais pour la soirée afin d’observer les artistes. – « Hé Élise ! »Je me retournais et vis quelques garçons avec qui j’avais déjà passé un peu de tempsMe doutant bien que leurs intentions à mon égard, étaient plus qu’amicales aussi faisait attention à ne pas les laisser espérer quoi que ce soit. Mais au demeurant sympathiques j’allais quand même les rejoindre. – « Salut les gars ! »- « Comment vas tu ? »Tous se levèrent pour me faire la bise, je souris intérieurement consciente de mon pouvoir de femme, qu’il était facile de mener à la baguette, ou la braguette si j’ose dire !Je trouvais ça quand même assez triste d’être si facilement manipulable simplement guidé par ses hormones, où étaient les vrais hommes ? L’un d’entre eux semblait déjà bien avoir entamé la fête si j’ose dire Mais n’en ayant cure je demanda :- « Alors ? je vient d’arriver qu’est ce qu’il y a de beau ce soir ? »- « Les habitués principalement, les gars du cœur du champ organisent la soirée comme d’hab »- « Pas grand monde de nouveau »- « Ba si, ya la nouvelle là, celle de tout à l’heure ? » le repris celui qui avait déjà commencé à trop boire- « T’est déjà bourré toi, rendors toi. »- « Mais la darone là ! la latino ! »- « Ha ouais, tient ba elle reviens là. »J’ouvris les yeux vers la zone délimitée pour le jonglage délimitée de piquets entourés par un épais cordon en tissu. On évitait ainsi les incidents et si quelqu’un franchissait la zone sans autorisation il était rapidement mis au dehors de la soirée. On jouait avec le feu par ici ! Cherchant des yeux, la nouvelle en question je la vis finalement. C’était une belle colombienne, effectivement d’origine Sud-Américaine elle était grande, semblait me dépasser d’une bonne tête. Maîtrisant à la perfection ses bollas elle décrivait de grands cercles enflammées autour d’elle , puis variant sa danse, formait comme une sphère protectrice autour d’elle. Je m’approcha de la délimitation pour mieux l’observer. C’était vraiment beau à regarder, son air concentré suivant chacun de ses gestes, comme on suit une partition de piano. – «Je me la ferais bien !» Entendis-je derrière moiJe lançais un regard dépité derrière moi. Le bourré regarda la danseuse de feu en se mordillant les lèvres. Ses copains ricanaient bêtement autour de lui. Deux levèrent les yeux au ciel. Pfuf les mecs… Pourquoi toujours en rapport avec le sexe ? Ne peuvent t’ils pas observer seulement avec les yeux la beauté d’une telle prestation ? Irrécupérables. Cependant c’est vrai qu’elle était belle. La lumière reflétée, par les feux montraient un joli visage à la peau bronzée, un nez légèrement retroussé, des yeux au regard intense, plongée dans ses esprits, harmonieuse à faire danser les flammes autour d’elles. J’étais littéralement fascinée par sa prestation, Les sphères enflammées dans le noir tournaient rapidement, gracieusement, elles bakırköy escort les manipulaient avec une telle dextérité que grâce à l’obscurité ambiante, elles semblaient les contrôler par la force de son esprit, autour de ses poings fermés. Alors que l’une de ses balles passait devant son visage, nos regards se croisèrent un court instant. Était-ce un sourire ? Sa lèvre semblait s’être légèrement surélevée du côté gauche, en effet elle souriait, et ses balles passaient de plus en plus fréquemment devant ses yeux comme si elle en profitait à m’observer. Quelle artiste… – « Ooouuh mais elle m’as souris là ! »- « Reste tranquille Marvin, elle fait rien. »- « Elle m’as sourit jte dis ! d’ailleurs je vais la voir !L’idiot éméché se leva en titubant, et s’approcha de la délimitation, beaucoup trop près de moi et interpella la danseuse. – « Hé ! Ho ! Oui toi ! j’ai bien vu que tu me souris ! Tu veux mon numéro ??? »Cet imbécile avait crié ça sans aucune forme de respect pour les personnes alentours, personne ne semblait lui prêter attention sauf moi, bien obligée et la danseuse. Commençant par un haussement des sourcils comme pour lui afficher le mépris qu’elle ressentait à son l’égard de son attitude, elle secoua discrètement la tête en levant les yeux aux ciels. Marvin qui n’avait rien compris, pensant qu’elle ne l’avait pas vu. – « Hoohooooo ! Machine ! Vas y viens ! Je te files mon numéro, qu’on s’appelle !! »Cette fois elle se retourna, afficha un grand sourire inexplicable, elle s’approcha doucement de nous tout en continuant de jongler, elle avait vraiment l’air d’une déesse avec ces flammes qui déplaçaient autour d’elles dans une sphère, comme si elle sortant continuellement d’un torrent de flammes. Comment pouvait-elle prêter attention à cet abruti ?Elle s’arrêta alors à quelques mètres de nous dans sa danse perpétuelle, les flammes touchant nous frôlant presque- « Oui jeune homme ? »- « Ooouuais… j’ai bien vu que tu me souris depuis tout à l’heure, jte prend ton numéro et on se capte plus tard ! Jsui sûr que je te ferais beaucoup de bien ! »- « Bien sûr ! Attends »Était – elle sérieuse ? Ses yeux descendirent vers sa poche comme si elles cherchait son téléphone et sans prévenir décrivit un grand cercle avec sa main droite tenant toujours serrée dans sa main la chaîne accrochée à sa sphère enflammée. Le cercle frôla le visage du fêtard ivre qui instinctivement recula très rapidement se pris le pied dans sa jambe et tomba à terre, à cause du croche-pied auto-opéré. Ses amis suivant la scène de loin, levèrent rapidement la tête comme des chiens de garde en alertePar terre Marvin la regardait avec un air ahuri. – « Désolé mon grand ! » déclara la belle dame : « Mais pour me ‘‘faire du bien’’ comme tu dis, mes partenaires doivent au moins savoir tenir sur leurs jambes ! »Hilarité chez les chiens de garde. Je ris aussi devant le ridicule de la situation, Marvin se releva, lança un regard noir à la danseuse et rejoignit son groupe d’amis en titubantJe riais toujours en le voyant partir. La danseuse quand à elle était restée, souriante satisfaite de son petit effet. Elle se tourna vers moi en me souriant. – « C’était à toi que je souriais ma jolie » me déclara t’elle.- « C’est ce que j’avais remarqué, vous êtes vraiment somptueuse ! »- « Je te remercie, sait tu jongler ? »- « Pas du tout, je ne fait que regarder. »- « Alors viens, je vais te montrer quelque chose »elle m’invita à la suivre dans le cercle, ce que je fit, un peu impressionnée de passer derrière la limite, mais surtout curieuse.Elle repris sa place où je la vis auparavant, trempa ses balles dans l’huile puis les alluma avec un briquet. – « Viens » me dit elle en me tendant la main- « Hein ? Ou ça ? »- « Viens contre moi »- « Pardon ? »- « Vient, tu va ressentir ce que c’est d’être entourée par le feu »- « Ooh je ne sais pas… »- « Sois rassurée ma belle, je sais ce que je fais »Cette dernière phrase me fit sourire, je la rejoignis donc me plaça dos beşiktaş escort contre elle en laissant un léger espace entre nous dos pour ne pas la coller complètement. – « Attends » dit elle en lâchant ses balles.Puis elle m’attrapa doucement mais fermement par le ventre et me colla contre elle ses bras m’encerclant au dessus de la poitrine et au niveau de mon abdomen comme si elle cherchait à me maîtriser. j’étais littéralement sous son emprise, ma nuque contre sa poitrine, et ma tête presque posée contre son épaule. Cela me fit un drôle d’effetAlors que j’allais m’offusquer je compris ce qu’elle cherchait à faire, et puis finalement c’était agréable, ce contact contact contre elle.- « Prête pour un grand voyage mademoiselle ? »- « Oui ! » Répondis-je amusée- « Alors c’est partit ! »Alors ses bras se relevèrent relevant les torches à terre. Elles décrivit de grands mouvements, et l’atmosphère se transforma : des dizaines d’étoiles filantes passaient autour de moi, m’effleurant presque, elles tournaient, se tordaient laissant un long sillage brûlant dans l’air tout autour. La lumière intense qui s’en dégageait m’aveuglant presque. Je voyais tout au ralentit, comme depuis l’extérieur de mon corps, les flammes passaient, brûlantes toutes autour de moi d’une magnifique couleur jaune orangée. C’était renversant, j’étais à la fois extasiée et un peu effrayée, si elle faisait une erreur ? Je tremblais à cette idée. – « Tout va bien ma belle, je maîtrise » me souffla t’elle dans le creux de l’oreille.Son souffle chaud dans mon oreille me réchauffa d’un coup. Je me sentais en confiance, protégée de par ses bras qui semblait inlassablement détourner tous ces feux d’artifice pointés sur nous. Elle était ma protectrice, ses bras se déhanchant gracieusement tout autour de moi. Je tourna doucement la tête pour l’observer, Elle avait le visage fermé, concentrée pour éviter tout accident, le regard fixant l’horizon comme maîtresse de son navire. Ses gestes étaient fermes, s’enchaînaient avec vitesse et précision. Qu’elle était agile et gracieuse. Je replaça mon regard sur les flammes et posa doucement ma tête sur son épaule sans la lui déstabiliser et la posa dans le creux de son cou, comme on s’allonge dans l’herbe pour regarder les étoiles filantes.J’avais envie qu’elle me protège, de faire ce geste tout simple pour lui signifier je me plaçais sous sa protection, sa peau était chaude, et douce. Son parfum me caressa doucement le nez. J’étais si bien. Je sentis alors sa tête bouger, est ce que je la gênait ? Mais non elle se contenta de poser sa tête sur la mienne avec un léger sourire. J’étais si bien… J’aimerais que ce moment ne finisse jamais. Mais je sentais ses bras faiblir il fallait bien sûr qu’elle s’arrête, alors doucement elle ramenait les comètes à terre. Ma tête toujours posée sur son épaule, elle m’étreignit doucement en me ramenant devant elle. Une de ses mains m’entourant le bras pour se poser sur mon épaule et l’autre autour de mon ventre. Je ferma les yeux, souris de plaisir. Elle me chuchota, dans l’oreille : – « Alors ce voyage ? »- « C’était magnifique… »- « Ravie que ça t’ai plu, tu fus une divine passagère.»Enchantée du compliment, je caressa doucement ma tête dans son coup, comme une petite chatte réclamant des câlins. Elle resserra son emprise me réchauffant encore plus. Nous restâmes un moment dans cette position. Que c’était agréable… – « Pardon mesdemoiselles. »Nous nous retournâmes brusquement surprises dans notre étrei,te. L’un des organisateurs de la soirée se tenait devant nous. – « Oui ? » dit ma dame sans me lâcher- « Si vous ne jonglez pas vous ne pouvez rester dans le cercle, c’est dangereux. – « Oh excusez-nous ! » Déclara t’elle avec un rire gêné en ramassant ses balles.- « Il n’y a aucun mal ! » Dit t’il en souriant « D’ailleurs nous avons fait installer des couvertures un peu plus loin pour ceux qui veulent être au calme, je vous montre ? »- « Pourquoi pas, ça te dit ? » me demanda beylikdüzü escort t’elle un sourire interrogateur sur le visage- « Euh… Oui, pourquoi pas… » répondis je bredouillantel’homme ouvra la marche sur le côté passant de l’autre côté du fil de sécurité. Ma danseuse le suivit, je fermait la marche toute tourneboulée. Qu’étais-je en train de faire ? J’étais juste venue regarder les artistes quelques minutes avant de rentrer ! Bien qu’hétéro, j’avais bien sûr déjà imaginé le faire avec une femme, mais là ça devenait réel ! J’étais un peu troublée par cette femme. Elle était belle, enivrante même, j’aurais pu rester des heures contre son épaule, même m’y endormir si nous n’avions pas été interrompus… Raaaa Mais qu’est ce qu’il m’arrive ? « Nous y sommes mesdames »Arrivés aux couvertures, il n’y a peu de gens à cette heure-ci, tout le monde observant les artistes. Seulement un couple, le garçon allongé entre les jambes de son amie qui la câline doucement, la tête posé sur la sienne, c’est mignon. « Je vous laisses ! Passez une bonne soirée » dit l’organisateur souriant Pendant ce temps, ma dame s’est allongée, sur la couverture et m’invite à l’y rejoindre. Je m’installe près d’elle, mes mains, posées sur mon ventre ne sachant vraiment où j’en suis.Je sens son regard sur moi ce qui me gêne un peu. Mais… pas comme celui d’un garçon lourd qui mattent et dont j’avais l’habitude, ceux là me débectent. Son regard à elle est… plus doux, apaisant, comme si elle ne voulait que mon bien, Je la dévisagea un instant, elle est si belle. Elle me sourit tendrement et lève un bras pour m’inviter à me blottir contre elle. Touchée par tant de tendresse je me loge contre elle. Elle repose son bras sur mon dos comme une couverture. Ne sachant comment me placer sans geste déplacé à cause de sa poitrine, je passe aussi mes bras dans son dos posant ma tête sous son menton. Elle repose affectueusement sa tête sur la mienne et me caresse doucement le dos. Je me sens… protégée, apaisée… je sens son cœur battre dans sa poitrine, il est calme et régulier. Ses seins se soulèvent doucement au rythme des battements de celui-ci. Son autre main me caressant doucement les cheveux… Une petite brise me fait frissonner, et inconsciemment me fait resserrer mon emprise sur elle. Elle rapproche ses jambes et les entremêle aux miennes pour nous réchauffer mutuellement, Me sentant réchauffée elle dépose un baiser sur mon front. Ce geste affectueux me fait sourire. Je suis comme dans un nuage chaud. J’ai envie de plus. Non pas de relation charnelle, mais d’accentuer encore plus cette douce sensation. j’ai l’impression qu’une vie entière passée là ne serait pas suffisant. – « Est tu endormie ma chérie ? » sa voix est douce – « Mmmm non… pas encore… je suis si bien dans vos bras.»- « Plaisir partagé ma chérie. »- « J’en fait de beaux voyages avec vous : d’abord l’espace et les flammes et maintenant la tendresse.»- « Tu m’en vois ravie ma douce »- « Vais je moi aussi me faire menacer si je prends votre contact ? j’ai très envie de vous revoir »- « Haha, la seule menace que je vois ici c’est toi ma chérie ! »Sur ce elle releva doucement ma tête et m’embrassa. Un doux ravissement s’empara de mon corps, tout de suite j’eus envie d’elle. Moi qui me posait des questions il y a peu, l’heure maintenant aux certitudes, j’avais envie de ses mains parcourant tout mon corps, de l’embrasser à pleine bouche, de caresser sa jambe en remontant jusqu’à son intimité, j’aurais voulu être nue collée à elle dans cette même position de tendresse infinie. Ma main descendit jusqu’à sa jambe et se posa entre ses cuisses. Elle posa délicatement sa main sur la mienne- « Doucement ma chérie. N’allons pas trop vite.»Très gênée de mon comportement, je recula instinctivement en bredouillant des excuses mais elle garda ses bras autour de moi, rassurante.- « Ce n’est pas grave ma belle, je suis ravie de voir que je peux encore attirer de jolies fleurs comme toi, continuons quelques instants notre étreinte. »Elle me repris alors contre elle. Me caressant pour me consoler comme une petite fille qui pense avoir fait une bêtise. – « Revoyons nous dans quelques jours, si tu en as toujours envie nous en discuterons. Comment t’appelles tu ma chérie ? »- « Elise »- « Enchantée ma douce Elise, je m’appelles Solenia.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


 escort kadıköy izmir escort gaziantep escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kızılay escort ensest hikayeler erotik film izle beşiktaş escort beşiktaş escort beşiktaş escort beşiktaş escort beşiktaş escort izmir escort izmir escort kartal escort marmaris escort fethiye escort trabzon escort maltepe escort izmir escort bayan gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort kayseri escort kocaeli escort kocaeli escort bursa escort canlı bahis canlı bahis bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri